Gyorgy Ligeti || Artikulation

 

György Ligeti est un compositeur roumano-hongrois né en 1923. L’oeuvre Artikulation est une composition éléctronique de 1958.

Dans les années 70, Rainer Wehinger a interpreté visuellement la music de Legeti, voici le rendu.

To describe Artikulation, a composition created by György Ligeti in 1958, Rainer Wehinger determined he would need to develop a graphical score for the piece. In order to capture the dynamics of the performance Rainer abandoned the conventions of standard notation, concluding it was ineffective in dealing with compositions devoid of regular meter and harmonic scale. The alternative system he developed relied on color, shape, width and position to capture Ligeti’s work. Color in the score was used to denote pitch or timbre, combs represented noise, dots marked impulses and the width of the elements indicated their duration. The video below maps Ligeti’s compostion on to Rainer’s graphical score to demonstrate how effectively it describes the performance. The Art of sound 

 

 

À propos de Artikulation :

Artikulation est une expérience de musique purement électronique, c’est à dire que tous les sons sont générés par un ordinateur, contrairement aux sons acoustiques. Cela implique une non intervention totale du facteur humain dans l’exécution de l’œuvre. Cela est en soi une révolution. L’absence de notes traditionnelles entraîne un rapport  nouveau à la musique: on ne peut parler ici de mélodie ou d’harmonie. L’œuvre est faite sur des bandes magnétiques collées, découpées, recollées, par montage.

«On produit, grâce à un générateur de courant alternatif, des sons purs en formes d’oscillations sinusoïdales que l’on enregistre séparément sur une bande magnétique, puis on découpe les fragments de cette bande aux différents sons et on les colle dans un ordre choisi. (…) On peut ensuite enregistrer le mélange de deux bandes sur une 3e et ainsi de suite. La vitesse de déroulement de la bande étant très rapide (76cm seconde) et les fragments de bande pouvant être très petits (jusqu’à 1 cm), on obtient des sons qui se succèdent à un intervalle de temps inférieur à 1/20 de sonde»         Ligeti, Pierre Michel, Editions Minerve

 

 

 

 

 

 

 


Publicités
Tagué , , , , , ,
%d blogueurs aiment cette page :