Archives de Tag: France

RIP Codanova & Vixid, une belle histoire de la communauté vj française s’achève

Triste nouvelle découverte ce matin au réveil les entreprises françaises de design de controlleur midi Codanova et celle de tables de mixage vidéo Vixid ferment leurs portes après 8 et 7 années respectives de travail acharné, proche de la communauté vj française. Je suis plutôt émue de cette nouvelle ayant travaillé de manière rapprochée avec ces deux entreprises depuis leur début. Ils ont fait beaucoup dans la communauté artistique vj française et dans l’avancée et l’évolution de la discipline.

Codanova :

A tous nos utilisateurs et amis,

La société Codanova n’est plus. Artisan du contrôleur MIDI nous ne pouvons poursuivre l’aventure vue la conjoncture actuelle, une histoire d’homme et d’innovation technologique, de rencontre artistique qui durait depuis 2004. Nos projets de futures surfaces de contrôles MIDI n’ont pu trouver leurs chemins. Contrôleur Tactile, Nano contrôleur VMX v64 etc … Toujours à l’affut de nouvelle technologie pour nos utilisateurs, nous sommes restés au plus proches de la communauté VJ internationale, créés par des passionnés pour des passionnés, notre histoire prend fin avec un pincement au cœur.

Vixid :

Dear users, dear partners, dear friends,

Today, the VIXIDSARL‘s venture is coming to an end. We are keen on saying goodbye to you, but above all thanking you.

Started in 2005, our project was based a simple idea: shaking up the traditional audiovisual tools and bringing truly innovative solutions to meet the needs of the new audiovisual practices. Right from the start, some people supported us unconditionally, while many others considered that the project was unrealizable. Designing, developing and industrializing a video mixer in France sounded unfeasible. Nevertheless, we made it: in 2008, the VJX16-4 video mixer saw the light of day. Since then, it travelled around the world with international artists and users in more than 30 countries.

We have always stayed true to our values and our commitments of quality, innovation and dialogue with our users. One of our greatest successes is our satisfaction. We also marveled many times at the way our products were used, whether in the hands of VJs, theater and dance companies or for public or private events.

Sadly, after all these years, we have to bow out. We want to thank you for your support, your encouragements and your friendship during these years. It was a wonderful technological and human adventure.
We hope to have the pleasure to meet you at the entrance of a theatre, in a concert hall or anywhere else.

Best wishes,

VIXID Team

Tagué , , , , , , ,

Antonin Fourneau || Water Light Graffiti

Le « Water Light Graffiti » est une surface composée de milliers de LED éclairés par le contact de l’eau. Vous pouvez utiliser un pinceau, d’un atomiseur d’eau, vos doigts ou quoi que ce soit humide pour esquisser un message luminosité ou tout simplement à dessiner. Light Water Graffiti est un mur de messages éphémères dans l’espace urbain sans détérioration. Un mur de communiquer et de partager comme par magie dans la ville.

Installation de Antonin Fourneau

Ingénieur : Jordan McRae
Design : Guillaume Stagnaro
Performance graffiti : Collectif Painthouse
Assistant : Clement Ducerf et tous les volontaires du Artlab
Dirigeant du ArtLab : Jason Cook
Production Digitalarti

Vidéo : Sarah Taurinya & Quentin Chevrier
Photos: Quentin Chevrier
Musique: Jankenpopp
Montage : Formidable Studio and Maïa Boumpoutou

Support : Ville de Poitiers and Centre Culturel Saint Exupéry

The « Water Light Graffiti » is a surface made of thousands of LED illuminated by the contact of water. You can use a paintbrush, a water atomizer, your fingers or anything damp to sketch a brightness message or just to draw. Water Light Graffiti is a wall for ephemeral messages in the urban space without deterioration. A wall to communicate and share magically in the city.

Water Light Graffiti is a project of Antonin Fourneau

Engineer : Jordan McRae
Design Structure : Guillaume Stagnaro
Graffiti performance : Collectif Painthouse
Assistant team: Clement Ducerf and all the ArtLab volunteers
ArtLab Manager: Jason Cook
Production Digitalarti

Filming: Sarah Taurinya & Quentin Chevrier
Photographs: Quentin Chevrier
Music: Jankenpopp
Editing and titles: Formidable Studio and Maïa Boumpoutou

Support : Ville de Poitiers and Centre Culturel Saint Exupéry

Tagué , , , , , , , , , ,

Jean-Christophe Béchet || Fantômes en Filature

Jean Chritophe Béchet est un photographe français né dans les années 60 à Marseille, il vit et travaille maintenant à Paris.

Refusant de choisir entre le noir et blanc et la couleur, l’argentique et le numérique, le 24×36 et le moyen format, Jean-Christophe Béchet cherche le « bon outil » adapté à chaque projet photographique. 

Héritier de la « photo de rue », qu’elle soit américaine, française ou japonaise, il considère qu’il ne faut pas abandonner le terrain du réel et du « document subjectif » pris sur le vif.
Se méfiant des séries fermées sur elles-mêmes,  il cherche dans chaque projet à révéler une spécificité photographique.  Son regard sur le monde se construit livre par livre, l’espace de la page imprimée étant son terrain d’expression « naturel ».
La place de l’homme dans le paysage contemporain, urbain comme naturel, est au centre de ses préoccupations.
Il poursuit en ce moment un travail sur sa ville natale, Marseille et développe en parallèle une série de longue haleine sur la photo en montagne.

 

Tagué , , , , , , , ,

David Letellier || CATEN

2012

Installation sonore cinétique de David Letellier

Création originale pour la chapelle du Vieux St Sauveur, Caten est une sculpture en lévitation, déterminée par la gravité et guidant l’évolution d’une composition sonore.

300 fils suspendus à 2 cordes, elles-mêmes reliées aux extrémités à des bras en lente rotation, forment une surface évanescente qui dialogue avec l’architecture.

Par un effet de miroir symbolique, les courbes particulières des fils, créées par la force de gravitation, reflètent la forme des voûtes de l’église. Caten oppose l’éphémère à l´éternel, le mouvement à l’immuable et met en tension la légèreté avec la stabilité millénaire de l’espace.
La composition sonore est inspirée par la solmisation des prières médiévales, et notamment des premiers vers de « Ut Queant Laxis », ou hymne à St Jean-Baptiste, utilisée au XIe siècle pour constituer les noms des notes de la gamme solfégique des pays Latins.
À chaque demi-tour, les moteurs émettent une des 4 premières notes de la gamme (Ut, Re, Mi, Fa), créant ainsi une suite d’intervalles déterminés, mais constamment reconfigurés de manière aléatoire. Les basses fréquences entrent en résonance avec l’espace et réaffirment le caractère transcendantal d’un lieu autrefois consacré.
Le nom Caten est dérivé de caténaire, qui désigne la courbe plane formée par une corde pendue entre 2 points.
Caten fut créée pour le festival Interstice avec le support de la station MIR.

Created for the Saint Sauveur chapel in Caen, Caten is a levitating sculpture, determined by gravity and guiding the evolution of a sound composition.
300 fine wires suspended from two ropes, connected themselves at each end to a slowly rotating arm, form an evanescent surface which interacts with the architecture.
By a symbolic mirror effect, the curves of the wires, created by the gravitational force, reflect the shapes of the church arches. Caten opposes the ephemeral to the eternal, the movement to the static, and produce a tension between the lightness and the millenary stability of the space.
The sound composition is inspired by the medieval solmisation prayers, especially the first verse of « Ut Queant Laxis », also known as the « hymn to St John the Baptist », used in the eleventh century to determine the names of the notes of the scale used in latin countries.
At each turn, the engines emit one of the first 4 notes of the scale (Ut, Re, Mi, Fa), creating a sequence of intervals, constantly reconfigured. Low frequencies resonate in the space and emphazise the transcendental character of a place once dedicated to faith.
The name is derived from the term catenary, which describes the plane curve formed by a rope hanging between two points.

Caten was produced for the festival Interstice, with the support of the Station MIR.



Tagué , , , , , ,

Heng || Infrarouge

De quelques coups de rouleaux hasardeux, d’une tache accidentelle de goudron ou de l’imperfection d’un geste, Heng construit, dans le calme de son atelier, d’intrigantes chimères urbaines.

Guidé par sa fascination pour l’architecture New Yorkaise et ses nombreuses années passées à peindre les murs de la ville, il explore actuellement l’immensité d’un univers fait de béton, de néons et d’acier où des cités sans début ni fin nourrissent notre imagination.

Spontanément, ses toiles se couvrent de masses dynamiques qu’il façonne par petites touches, faisant surgir du néant un monde en clair-obscur fait de matières, de nuées de couleurs vives et de perspectives sauvages, toutes dirigées droit vers Times Square.

La réalisation de la toile de Heng intitulée Infrarouge, 2x2m.
Temps réel environ 12h.
Février 2012

Tagué , , , , , , , , , ,