Archives de Tag: montréal

vj @ Igloofest || Bobby Digital

Avec ses scénographies percurtantes, le festival hivernal Igloofest est reconnu pour se munir des visuels les plus travaillés de la région. Le festival se déroule en ce moment sur les quais du Vieux-Port à Montréal et pour le souligner on vous présente chaque jour ces vjs qui font de Montréal une ville culturelle dynamique et créative.

Capture d’écran 2014-01-16 à 11.22.33

Bobby Digital, fraîchement débarqué dans le milieu, a fait ses classes aux côtés de Belinda Ocean et de l’équipe Baillat Cardell et fils. Il aime le noir et blanc, le psychédélisme et les motifs géométriques qu’il entremêle de façon subtile et décalée.

Tagué , , ,

vj @ Igloofest || Baillat, Cardell & fils

Avec ses scénographies percurtantes, le festival hivernal Igloofest est reconnu pour se munir des visuels les plus travaillés de la région. Le festival se déroule en ce moment sur les quais du Vieux-Port à Montréal et pour le souligner on vous présente chaque jour ces vjs qui font de Montréal une ville culturelle dynamique et créative.

Capture d’écran 2014-01-16 à 11.06.13

Reconnus pour leurs visuels à la fois hypnotiques et stroboscopiques, Jean-Sébastien Baillat et Guillaume Cardell marquent les nuits de Montréal depuis plus de dix ans déjà. Pour un aperçu du travail de ce duo qui revient tout juste d’’événements majeurs à Paris, Genève et Mexico, il suffit d’aller faire un tour au Corridor des pas perdus de la Place des arts.

Tagué , ,

vj @ Igloofest || A – FP7

Avec ses scénographies percurtantes, le festival hivernal Igloofest est reconnu pour se munir des visuels les plus travaillés de la région. Le festival se déroule en ce moment sur les quais du Vieux-Port à Montréal et pour le souligner on vous présente chaque jour ces vjs qui font de Montréal une ville culturelle dynamique et créative.

Capture d’écran 2014-01-16 à 11.14.00

Directeur artistique au sein de l’Atelier FP7, Aurélien Jeanney a fait ses armes en motion avec Baillat Cardell & fils, Brille² ou encore Champagne Club Sandwich. Son univers propose un pont coloré et acide entre abstraction géométrique et création typographie, entre Jules Verne et Jean-Claude Vandamme.

Tagué , ,

Mutek_IMG 2013

Captation, montage : This is Herd

Première édition de Mutek_IMG @ Centre Phi – Nov 21-23 2013

MUTEK est de retour sur la scène montréalaise, du 21 au 23 novembre 2013, pour la première édition de MUTEK_IMG, en partenariat avec le Centre Phi. Depuis quelques années, MUTEK rêve de développer un événement rassembleur ayant lieu à l’automne, offrant aux artistes et aux professionnels de la créativité numérique à Montréal une plateforme pour découvrir, échanger, réseauter et réfléchir ensemble. Conçu comme un événement étalé sur trois jours portant sur les pratiques de l’image en mouvement dans le contexte de la création numérique, MUTEK_IMG a comme objectif de répondre aux besoins de la communauté locale et nourrir son développement. L’événement comporte un volet diurne combinant divers types de présentations et études de cas de même qu’une programmation artistique en soirée. Entre ces deux composantes principales, des 6 à 8 quotidiens seront organisés, pour favoriser encore plus le réseautage et les échanges.

Tagué , , ,

Festival Mutek_IMG

mutek_img

MUTEK est heureux d’annoncer la tenue de la première édition de MUTEK_IMG, du 21 au 23 novembre 2013, en partenariat avec le Centre Phi.

Depuis quelques années, MUTEK rêve de développer un événement rassembleur ayant lieu à l’automne, offrant aux artistes et aux professionnels de la créativité numérique à Montréal une plateforme pour découvrir, échanger, réseauter et réfléchir ensemble. Conçu comme un événement étalé sur trois jours portant sur les pratiques de l’image en mouvement dans le contexte de la création numérique, MUTEK_IMG a comme objectif de répondre aux besoins de la communauté locale et nourrir son développement. L’événement comporte un volet diurne combinant divers types de présentations et études de cas de même qu’une programmation artistique en soirée.

La première journée (jeudi 21 novembre) sera consacrée aux pratiques actuelles du VJing (avec des discussions et présentations mettant en lumière plusieurs artistes de la scène locale et illustrant la diversité des techniques et des styles actuels), aux mutations de la performance audiovisuelle (sur la notion de performances et d’installations qui redéfinissent le langage audio et vidéo tout en étant animées d’une volonté de faire oeuvre) et aux nouvelles expériences résultant du décloisonnement et de l’explosion des environnements scénographiques (nouveaux contextes immersifs, rôle des outils numériques dans les performances scéniques actuelles).

Programme :

 ESPACE B

9h – 10h _ Visions numériques 
MOT DE BIENVENUE ET KEYNOTE D’OUVERTURE (FR)
Laurent Simon (Mozaïk)
 
10h – 11h15 _ Le VJing dans tous ses états PANEL (FR)
PARTICIPANTS: Jean Sébastien Baillat (Baya) / Christian Pomerleau (Gridspace) / Oli Sorentino (Oli Sorenson) / Thien Vu Dang (Pillow)
MODÉRATEUR: Ma” Carassou-Maillan (Ma”)
Une table ronde montréalaise qui explore les tendances actuelles et tente de définir les pratiques artistiques et technologiques contemporaines utilisées pour les performances en temps réel. Comment le VJing a évolué et mûri, et quelles sont les prochaines étapes?
 
11h15 – 11h30 _ PAUSE
 
11h30 – 13h _ Showcase de VJs montréalais SHOWCASE (FR/EN)
PARTICIPANTS: Jean-Sébastien Baillat (Baya) / Caroline Blais (Chocobeets) / Ma” Carassou-Maillan (Ma”) / Sabrina Ratté / Eshan Rezaie (Ewerx) / Françis Théberge (TIND) / Patrick Trudeau (Diagraf)
Plusieurs talentueux VJs locaux se succèdent lors de courtes présentations afin d’illustrer la myriade de méthodes, de techniques et de styles artistiques.
 
13h – 14h30 _ PAUSE DÉJEUNER
 
14h30 – 16h _ La création A/V en quête de sens et d’impact PANEL (FR)
PARTICIPANTS: Manuel Chantre (artiste) / Sabrina Ratté (artiste) / Dominique Skoltz (artiste) / Alain Thibault (artiste / Elektra)
MODÉRATEUR: Cheryl Sim (DHC/ART)
La création de performances ou d’installations audiovisuelles originales représente une nouvelle forme artistique multisensorielle. Cette discussion explore le développement d’œuvres qui s’adaptent constamment aux nouvelles technologies, qui questionnent nos perceptions, et redéfinissent continuellement le langage, autant audio que vidéo, et la notion d’interaction.

16h – 16h30 _ PAUSE

16h30 – 18h _ La performance éclatée: nouvelles scénographies et nouvelles expériences PANEL (FR)
PARTICIPANTS: Dominic Audet (Moment Factory) / Daniel Iregui (Iregular) / Vincent Leclerc (Eski) / Janicke Morissette (Geodezik)
MODÉRATEUR: Roger Parent (realisations.net)
Avec le développement des technologies numériques, le champ d’exploration de la performance s’est élargi, ouvrant toutes sortes de nouvelles dimensions. Ce panel explore l’ingéniosité et les défis liés à l’élaboration de nouvelles scénographies, de nouveaux contextes expérientiels et de nouvelles expériences collectives. Comment le numérique a fait évoluer le performatif? Quelles sont les futures directions?
 
18h – 20h _ Cocktail d’ouverture // Lancement MUTEK_HUB
Dans le cadre de ce cocktail d’ouverture, MUTEK lancera une nouvelle composante de son site internet: MUTEK_HUB, une plateforme présentant tous les artistes canadiens qui ont participé au festival dans les 14 dernières années. Conçu comme une base de données complète et essentielle pour les artistes canadiens, et commissionné par le festival, MUTEK_HUB inclut désormais un éventail complet de médias intégrés et de nouvelles fonctions, dont des liens directs vers les sites de vente de musique en ligne.
 
20h30 – 1h _ EXTRA_VISIONS 1 – ESPACE A
Cette soirée d’ouverture illustre les thèmes et le contenu présentés plus tôt dans la journée et explore les aspects performatifs de l’image et du son, le tout parsemé de diffusion de courts métrages de création.

Y2o (Dominique Skoltz)

Peregrination (Gary James Joynes) – live Lixiviat (Robin Dupuis)
Blur rouge (Chantre) – live
Tempêtes (Yan Breuleux)
Le Révélateur – live
GHOSTLY (Maxime Corbeil-Perron) Bardos (Sean Caruso) – live

Capture d’écran 2013-11-11 à 08.51.35
La seconde journée (vendredi 22 novembre) sera quant à elle centrée sur les thèmes du mapping et de la créativité numérique dans l’espace urbain, avec entre autres des membres des équipes créatives de Moment Factory et d’Autodesk qui viendront présenter et échanger sur leurs techniques et leurs plus récents projets. Cette journée sera aussi l’occasion de discuter des spécificités de Montréal comme terrain de jeu et ville laboratoire, en abordant notamment le sujet de la création artistique en lien avec les données ouvertes urbaines.

Programme :

ESPACE B

9h – 13h _ Le mapping dans tous ses états avec Moment Factory PRÉSENTATION (FR)
PARTICIPANTS: Nelson De Robles, Quentin Bleton, Philippe Dubost
Cet atelier en deux parties sera l’occasion de découvrir les outils et le processus de création autour de certains projets récents de Moment Factory, dont le mapping de la Sagrada Familia. L’objectif est de permettre aux créateurs d’envisager de nouvelles façons de créer en utilisant les outils interactifs et le mapping 3D.

13h – 14h _ PAUSE DÉJEUNER

14h – 16h _ Production virtuelle: explorer le potentiel créatif des Interfaces Homme Machine
(IMH) et des technologies en temps réel avec Autodesk PRÉSENTATION (EN)
PARTICIPANTS: Christopher Young, Joel Pennington, Yang-Hai Eakes
Les nouvelles technologies numériques fournissent aux cinéastes et leurs équipes de production des environnements interactifs, 3D, en temps réel, et des rythmes de travail révolutionnaires, transformant leur façon de planifier et de concevoir des films. Des représentants de la compagnie montréalaise Autodesk révèleront comment les acteurs travaillent avec les images de synthèse en temps réel pour créer des performances réalistes, et démontreront comment les nouveaux outils, capteurs de mouvement, robotique ou autres, sont utilisés pour interagir avec les images de synthèse, pour le film, les jeux vidéo, la télévision et les expérimentations artistiques.

16h – 16h15 _ PAUSE

16h15 – 16h45 _ Esthétiques de l’information avec Siete Media PRÉSENTATION (EN)
Roberto Lopez
Basée à Mexico, la compagnie Siete Media allie design et nouveaux médias, afin de créer des expériences significatives, dans un contexte commercial mais aussi via la transmission de contenu culturel dans les espaces publics. Son fondateur, Roberto Lopez, présentera quelques exemples de leur travail avec des marques, des musées et des architectes.

16h45 – 17h _ PAUSE

17h – 17h30 _ À la découverte de Generate PRÉSENTATION (EN)
Malcolm Levy (Hybridity / New Forms Festival)
Generate est une application mobile interactive qui combine, assemble et retouche des images ou de la vidéo en utilisant une palette de filtres, un curseur et des fonctionnalités audio réactives. Generate permet de créer son propre contenu artistique et de le partager avec son réseau social. Le but est d’avoir une version gratuite qui peut être utilisée sur son smartphone, et une version pro dédiée à la production de performances audiovisuelles en direct. Generate est actuellement en phase beta et sera lancée au début de l’année prochaine.

ESPACE D

14h – 14h30 _ La polyphonie comme terrain d’entente: quelques questions au sujet de l’art public et des médias urbains PRÉSENTATION (FR)
Jean Dubois (Hexagram – UQAM) présente les résultats d’un récent atelier HEXA_IN, qui envisage d’une manière critique et novatrice la pratique de l’art public à l’époque des médias urbains numériques. La documentation de ce processus de négociation, qui implique des experts locaux et internationaux, sera disponible au Centre Phi et également mis en ligne sur internet.

14h30 – 15h45 _ Interventions urbaines: la ville comme terrain de jeu pour les arts numériques
PANEL (FR)
PARTICIPANTS: Mouna Andraos (Daily tous les jours) / Mikaël Charpin (Quartier des spectacles) / Claude Fortin (Simon Fraser University) / Patrick Harrop (Département d’architecture, Université du Manitoba)
MODÉRATEUR: Jean Dubois (Hexagram)
Inspirée par les questions posées par Jean Dubois, cette discussion explore les particularités de Montréal comme terrain de jeu pour les arts numériques, regroupant façades, écrans, projections et dispositifs mobiles. Comment les artistes numériques peuvent-ils créer une valeur ajoutée significative dans le canevas urbain? Comment ces interventions, parfois temporaires, peuvent-elles transformer ou animer l’espace et le public ?

15h45 – 16h _ PAUSE

16h – 16h30 _ L’art de collaborer: comment créer des interactions urbaines ludiques PRÉSENTATION (FR/EN)
PARTICIPANTS: Louise Guay et Claude Faribault (Living Lab) / Sheng-Ying Pao (MIT Boston)
Le Living Lab de Montréal, un centre interdisciplinaire de cocréation et d’innovation ouverte, explore la mobilité urbaine, l’urbanisme participatif et l’économie collaborative. Ayant comme ambition d’établir une pratique de ‘l’intelligence urbaine’ qui recouvre les champs de l’art, de la technologie et de la citoyenneté, le Living Lab présente le travail de Sheng-Ying Pao du MIT de Boston, qui combine aspect ludique, technologies et un intérêt marqué pour la collaboration sociale.

16h30 – 18h _ Montréal comme laboratoire pour la participation citoyenne FORUM OVERT (FR)
PARTICIPANTS: Owen Chapman (Concordia Mobile Media Lab) / Xavier Kronström Richard (Radio-Canada Lab) / Diane Mercier (Portail données ouvertes de Montréal)
MODÉRATEUR: Louise Guay (Living Lab)
Louise Guay du Living Lab de Montréal animera un forum ouvert sur la question de la créativité numérique et la participation citoyenne. Comment les nouvelles solutions technologiques (telles que les applications mobile), combinées aux nouvelles mentalités sociales (comme les données ouvertes), contribuent à la participation civique et l’engagement ? Quel rôle les artistes pourraient-ils jouer dans ce processus? En combinant des interventions du Radio-Canada Lab, du Portail données ouvertes de Montréal et du Mobile Media Lab de l’Université Concordia, ce forum prendra la forme d’une discussion ouverte avec le public.

18h – 20h _ Cocktail de réseautage avec Hexagram
Ce cocktail sera l’occasion pour toutes les personnes intéressées par les arts numériques, la créativité urbaine et les nouvelles technologies de réseauter et d’échanger. Hexagram, le centre de création et de recherche en arts médiatiques et technologies de Concordia et de l’UQAM, sera sur place pour présenter leur projet HEXA_IN, abordé plus tôt dans la journée. Une occasion unique de découvrir un compte-rendu audiovisuel de leur processus de recherche, incluant la diffusion d’une conférence par Krzysztof Wodiczko.

21h – 1h _ EXTRA_VISIONS 2 _ ESPACE A
EXTRA_VISIONS 2 nous plongera dans un environnement réalisé spécialement par Baillat, Cardell & fils & AMP 300, dans  lequel leur scénographie polyvalente convergera avec une variété de performances en temps réel, de lumières et de musiques, dans un univers immersif et expansif. Pour clore la soirée, le producteur de house post-noise en provenance de Brooklyn, ITAL, nous régalera de sons groovy aux textures enivrantes.
Aliases (Oli Sorenson)

Climat (Pheek+Diagraf)
Subversion (TinD+Pulses)
ITAL 

Capture d’écran 2013-11-11 à 08.51.35

La troisième journée (samedi 23 novembre) portera sur l’interactivité, la visualisation de données, la réalité augmentée et les nouvelles écritures, le but étant de mettre en place un espace de dialogue et d’échanges entre les acteurs de ces différents types de création. La discussion portera sur les technologies et les formats, mais aussi les impacts et les champs d’application multiples.

Programme :
ESPACE B
15h30 – 16h _ De 1980 à nos jours: une histoire de la projection vidéo à Montréal PRÉSENTATION (FR)
Jimmy Lakatos (artificiel)
Des productions de théâtre aux raves en passant par les événements extérieurs à grande échelle, la scène créative montréalaise est à la pointe de l’utilisation de projections vidéo dans la création de spectacles. Jimmy Lakatos décrira comment, depuis les années 80, l’accessibilité grandissante et la démocratisation des équipements techniques ont changé les pratiques au niveau local – de l’analogue au numérique.

16h – 16h45 _ Scénographie vidéo interactive et le cas de Michael Jackson ONE ÉTUDE DE CAS (FR)
Jimmy Lakatos (artificiel) + VYV
Après son introduction aux pratiques en lien avec la projection vidéo, Jimmy Lakatos, accompagné d’un représentant de la compagnie montréalaise VYV, illustreront les méthodes avant-gardistes actuelles, prenant le spectacle Michael Jackson ONE à Las Vegas comme exemple. Présentant le plus grand dispositif vidéo jamais mise en place par le Cirque du Soleil à ce jour, MJ ONE utilise un large panel des derniers outils et technologies dans le domaine de la scénographie interactive et immersive.

16h45 – 17h _ PAUSE

17h – 18h _ Discussion avec Frank Bretschneider PRÉSENTATION (EN)
Bretschneider, un des membres fondateurs de l’influente étiquette de disques et du collectif Raster-Noton, discutera de son approche synchrone et générative en lien avec la création et la performance audiovisuelle.

ESPACE D

15h – 15h30 _ Visualisation de données et nouvelles narrations PRÉSENTATION (EN)
Greg J. Smith (HOLO Magazine / CreativeApplications.net)
Rédacteur en chef et éducateur, Greg J. Smith examinera plusieurs projets récents qui révèlent comment la visualisation de données offre de nouvelles possibliltés visuelles et narratives.

15h30 – 15h45 _ PAUSE

15h45 – 17h _ Nouvelles écritures: interactivité, réalité augmentée et affect PANEL (FR)
PARTICIPANTS: Cédric Chabuel (Ouananiche) / Pierre-Mathieu Fortin (Radio-Canada) / Anne Lagüe (Mes États*nordiques) / yako (Jean-Christophe Yacono – decod.ca)
MODÉRATEUR: Prune Lieutier (2h60 / UQAM)
Aujourd’hui, par l’utilisation d’interactivité ou de réalité augmentée, les nouveaux médias viennent bousculer les constructions narratives. Quel langage innovant émerge des expérimentations en datajournalisme, en webdocumentaire? Dans quelle mesure ces nouvelles formes d’écriture produisent de l’engagement, qu’il s’agisse d’impact émotionnel, de pratiques collaboratives ou encore d’actions de solidarité?

17h – 17h15 _ PAUSE

17h15 – 18h _ Effet viral: comment impliquer le public dans une performance numérique? ÉTUDE DE CAS (FR)
Vincent Leclerc (Eski)

En vantant les mérites de l’interactivité avec le public comme un des piliers de leur expertise, le fondateur de la compagnie Eski, Vincent Leclerc, révélera les différents processus conceptuels et technologiques derrière leurs projets d’expériences collectives.

18h – 18h30 _ Mot de clôture – Montréal: une imagination numérique sans frontières (FR)
Alain Mongeau (MUTEK) / Alain Thibault (Elektra) / Pascal Beauchesne (Printemps Numérique)
Des représentants de MUTEK, d’Elektra et du Printemps Numérique parleront de leurs futurs plans pour 2014, incluant les 15e anniversaires de MUTEK et d’Elektra, la 2e édition de la Biennale Internationale d’Art Numérique (BIAN) et plusieurs autres projets intrigants. 

18h30 – 20h _ Cocktail de clôture
Le cocktail de clôture offrira une occasion unique de réfléchir sur les trois jours de discussions, de croiser participants et artistes et d’échanger sur de nouvelles inspirations.

21h – 2h _ EXTRA_VISIONS 3 _ ESPACE A

Pour clôturer l’événement, MUTEK_IMG coprésente avec Elektra une performance orchestrée par Frank Bretschneider, un pionnier de l’art et de la musique numérique, qui mettra en scène sa dernière œuvre, super.trigger. Nous aurons aussi la chance d’assister aux performances de Mateo Murphy & Ewerx ainsi que de Nokami et Trommer qui ont participé à la dernière édition du festival MUTEK, et  quiprésenteront leur performance audiovisuelle Greyfield/Wavefield.
Greyfield/Wavefield (Nokami / Trommer)
super.trigger (Frank Bretschneider)
Dust (Mateo Murphy & Ewerx)

Capture d’écran 2013-11-11 à 08.51.35

Entièrement gratuite, la programmation de jour s’adresse principalement à la communauté créative de Montréal – autant les artistes indépendants que l’important bassin de créateurs oeuvrant au sein des boîtes de production et de design -, aux professeurs et étudiants d’universités ainsi qu’à tous participants et observateurs du champ de la création numérique.

MUTEK tient à remercier le Centre PHI, le Conseil des arts et des lettres du Québec, le Conseil des arts de Montréal et Elektra pour leur précieux soutien dans l’organisation de cet événement. Merci également à Autodesk, Eski, Hexagram, HOLO Magazine, Living Lab de Montréal, Moment Factory, partenaires de contenus, de même qu’à tous les artistes et intervenants individuels.

Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Lacoste rencontre Julien Vallée

Lacoste est venu dans le studio de Julien Vallée l’an dernier pour faire un portrait dans la série de leurs «talents non conventionnelles ».

Tagué , , ,

Cory Arcangel ||Power Points

Cory Arcangel se sert du potentiel anarchique d’Internet et de sa culture utopique de source libre pour réaliser des œuvres qui mettent à mal la notion d’auteur ainsi que le statut et la valeur de l’objet d’art. Explorant à la fois les promesses et les illusions que présentent les logiciels, gadgets électroniques, jeux et autres dispositifs – en faisant ressortir combien vite ils deviennent désuets –, l’art d’Arcangel est à la fois une ode à l’obsolescence programmée de la technologie et une célébration, empreinte d’esprit, de son bruit, de ses répétitions insensées et de ses inévitables échecs.
Exposition au DHC art du 21 juin 2013 — 24 novembre 2013

451& 465, rue St-Jean  à Montréal, Qc

 

Tagué , , , , , , , , ,

Chocobeets ||Fête de Montréal @ Quartier des spectacles

Montréal, 17 mai 2013, 15°C
Chocobeets accompagnait le DJ Vincent Lemieux dans le cadre de la fête de Montréal. Les images étaient projetées sur un bâtiment du Quartier des Spectacles en plein coeur de Montréal.

 

Tagué , , , , , , , ,

Moment Factory || Mégaphone

Mégaphone est une installation urbaine qui se réapproprie l’espace public et donne l’opportunité à tout un chacun de se joindre aux discussions citoyennes. La voix des participants sera captée et projetée en temps réel sur la façade du pavillon Président-Kennedy de l’UQÀM à Montréal. Inspirée des assemblées populaires qui se tenaient au début du siècle à Montréal et du Speaker’s corner à Londres, l’installation donne la possibilité de prendre parole en public et de lancer une idée. En parallèle, le son est acheminé à un système de reconnaissance vocale créé par le Centre de recherche informatique de Montréal (CRIM) et spécialement adapté pour Mégaphone.

Mégaphone est une présentation de l’Office national du film du Canada (ONF), du Quartier des spectacles et une création de Moment Factory, mise en scène par Étienne Paquette.

 

Capture d’écran 2013-09-17 à 09.25.20

Capture d’écran 2013-09-17 à 09.25.28

Megaphone, an urban art installation about reappropriating public space, gives everyone an opportunity to join in on the discussion. As participants speak, their words are transformed, in real time, into images projected onto the façade of the University of Quebec in Montreal (UQAM), leaving their visual “footprint” on the urban landscape. Inspired by the city’s early 20th-century history of popular assemblies as well as the 19th-century British tradition of the Speaker’s Corner, the installation gives everyone a chance to speak out and air their concerns. The speaker’s words also are transferred to a voice-recognition system developed by the Computer Research institute of Montreal (CRIM) and specially adapted for Megaphone.

Megaphone is presented by the National Film Board of Canada and Quartier des spectacles, created by Moment Factory and staged by Etienne Paquette.

Tagué , , , , , , ,

Trajectoires : Deep Water

Le projet est en construction. L’idée est de présenter (en mode diffusion) un extrait de notre recherche de Trajectoires en projection 360° et son 7.1.

Le projet sera présenté lors du SATFest 2013 à partir de fin août 2013 jusqu’à octobre 2013 à la Société des Arts Technologiques à Montréal.

À propos du projet :

La conceptrice visuelle Ma’’ Carassou-Maillan et les producteurs Ivann Uruena & Jérôme Guilleaume ont compilés depuis des années de nombreux sons et recherches graphiques basés sur la modification et la transformation en différents états de la matière. Intrigués par la modélisation géographique de la nature et d’un esthétisme très minimal, Trajectoires : Deep Water est un plongeon dans un espace où le spectateur est invité à se laisser porter dans un univers organique aux allures de trames sonores imagées au synopsis non écrit. Cette présentation est issue de la performance audiovisuelle Trajectoires AV.

Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , ,

IREGULAR || THe GRId @ Mutek 2013

Scénographie designé par Iregular pour le festival Mutek à Montréal en juin 2013.

Scenography designed by Iregular for the Mutek Montreal festival 2013.

Tagué , , , , , , , , , , , , ,

Montage du festival Igloofest 2013

photos et montage :  Miguel Legault

Les équipes d’Igloofest sont à pied d’œuvre pour créer le site de la grande fête de la musique électronique hivernale!

Tagué , , ,

vj Ma » || 360° visual’s screenshot

Visuels développés pour la Satosphère, dôme immersif de projection en 360°.

©vj Ma »

©vj Ma »

 

 

Tagué , , , , , , ,

Igloofest 2013

Il reste 9 jours avant la conquète d’igloofest 2013!

Le festival le plus déganté de l’hiver montréalais se déroulera du 17 janvier au 9 février.

Au programme  :

Wolf + Lamb

Sasha

Mathias Kaden

Kink

Stephen Beaupré

Josh Wink

Alicia Hush

Miss Kittin

Ellen Allien

Nina Kravitz

Pan-Pot

Thght

Schlachthofbronx

Caspa

A tribe called red

Ewan Pearson

Magda

Audiofly

Agoria

Taal Mala,

Joe Goddard (hot chip!)

Ben UFO

The Gulf Stream

Oneman

Joy Orbison

Tommy Four Seven

Chris Liebing

vjs :

Baillat Cardell

Bobby digital

Brille brille

Chocobeets

Cafrine

Diagraf

Data data

Gridspace

Hugues Clément

Ma »

Tind

Zef

Capture d’écran 2013-01-07 à 11.02.23

toutes les infos sont sur le site Igloofest.ca

Tagué , , , , , , , , , ,

Trajectoires AV & Orbital Mechanics

Trajectoires AV & Orbital Mechanics

au Centre St-Ambroise, Montréal

le 1er Décembre 2012 de 21h00 à 00h

5$ à la porte

trajectoiresav.com

Tagué , , , , , ,

Dévernissage de Tom Wesselman @ Musée des Beaux-Arts de Montréal

Le 2 octobre dernier se tenait le D-vernissage de l’exposition de l’artiste pop art Tom Wesselmann au Musée des Beaux-Arts de Montréal organisé par le Cercle des jeunes philanthropes.

Une équipe a été organisé pour la création de visuels en rapport avec le travail de Tom Wesselmann :

Robin Cerutti : photographe

Frances Adair Mckenzie : accessoires papiers

Pierre-Guilhem Roudet : motion designer

Marion Carassou-Maillan : vjing

Par l’entremise d’activités novatrices, dynamiques et éducatives, le Cercle des jeunes philanthropes rassemble des jeunes professionnels voulant développer leurs connaissances artistiques ainsi que contribuer et faire rayonner l’art et la culture à Montréal.

Les D-Vernissages sont l’occasion d’en apprendre davantage sur l’art.
À la fin d’une exposition et lors du décrochage des œuvres, le Cercle des jeunes philanthropes vous propose de découvrir, ou redécouvrir l’exposition à sa manière; en image, en musique, en couleur, lors d’un évènement novateur réservé exclusivement aux membres.

Le Cercle des jeunes philanthropes du Musée des beaux-arts de Montréal, c’est un premier pas dans le monde de la philanthropie culturelle. Par le biais d’événements novateurs et exclusifs, regroupant des professionnels et entrepreneurs de 25 à 45 ans, de Montréal ou d’ailleurs, le Cercle a pour mission d’encourager le développement de la relève en philanthropie au MBAM.

La philanthropie ne se limite pas au financement d’une cause. Être philanthrope, c’est s’engager sans retenue dans cette cause. Au Musée, la philanthropie c’est l’opportunité d’en apprendre davantage sur l’art tout en contribuant à l’essor de notre culture. C’est aussi de soutenir une des plus grandes institutions culturelles du Canada.

Contribuez vous aussi au rayonnement de l’art et la culture au Musée et à Montréal en vous joignant à la toute première soirée du Cercle des jeunes philanthropes, le 2 octobre 2012.

Le Cercle des jeunes philanthropes, une initiative du Musée des beaux-arts de Montréal.

 

Tagué , , , , , , , , , , , , ,

Ma » Carassou-Maillan || Trace G1 & G2

Trace G1 © Ma » Carassou-Maillan

tirage photo 20 x 20 pouces sur papier métalique  – edition de 5 – oct 2012

 

Trace G2 © Ma » Carassou-Maillan

tirage photo 20 x 20 pouces sur papier métalique  – edition de 5 – oct 2012

Ma” Carassou-Maillan amplifie la beauté mathématique des mécanismes du code informatique jusqu’à une abstraction visuellement élégante et organique. A travers un processus répétitif de projection et de prise de photographie, Ma” génère différents patterns et mouvements qui créent des formes aléatoires ou contrôlées et laissent ainsi des traces d’objets et de lumières que le capteur de la caméra saisi à la manière d’une persistance rétinienne.

 

 

Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Urban Glitch #5

Urban Glitch #5

Montréal – septembre 2012
Tirage photo 12 x 12 pouces sur papier métallique (édition de 5)
© Ma » Carassou-Maillan

Ma” baigne depuis toujours dans la musique underground : celle des villes, celle du béton, celle de la nuit, celle aussi qui a besoin de sortir du rythme effrénée de la ville. Ma” a souvent assimilée un paysage à un musique, elle y trouve une proche relation, pour elle, indisociable. Elle fige donc quelques vues d’éléments architecturaux afin de les rythmer selon sa perception. A travers des rythmes glitchys, des lignes, des courbes, de la ponctuation on découvre un univers urbain remplie de mouvements.

Tagué , , , , , , , , , , , ,

Dérapage || Au hasard du questionnement

Au hasard du questionnement : vidéo mapping de Dérapage

Montréal, 2012

Le Centre de design de l’UQAM vous invite à vous arrêter devant son pavillon pour admirer les projections architecturales permanentes du Parcours lumière du Quartier des spectacles de Montréal.

Réalisée par Jean-Philippe Fauteux, chargé de cours à l’École de design de l’UQAM et à l’École multidisciplinaire de l’image de l’UQO, Daniel Faubert, réalisateur de films d’animation, et Francis Théberge, diplômé de l’École de design, la projection Au hasard du questionnement, est librement inspirée par les travaux d’architectes qui se sont intéressés autant au bâtiment et à la ville qu’à l’urbanisme. Cette projection, composée de sept tableaux, porte sur l’aléatoire comme méthode de conception visuelle. Complètement perturbé par les hasards de l’environnement urbain, le questionnement porte finalement sur la valeur esthétique des échangeurs routiers.

Tagué , , ,